27 março, 2009

com os poetas mortos - I*

[rythme]

Je suis le temps …
la clepsydre du temps infini..
Mon cœur ...
Oh! Mon cœur ¡
Il se déplace dans un
Tic-tac de l'heure…
…de la douleur.

…je ne suis pas la seule
J'ai des jumeaux!


L.C.


Clepsydra

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Écloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux;

Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.

C. Baudelaire - La Mort Des Amants (Les Fleurs du Mal)


* Com a colaboração indispensável da Maria!:

- És um espetaculo!E não me contradigas sff :P

4 comentários:

Filha de SafO disse...

Oh pra mim a babar me
;)
beijo e bom fds

Smile disse...

Ai francês… tem um je ne sais quoi.
Muito bonito.
Bjs

nina rizzi disse...

non, n'est pas le seul
: mon coeur ailé
est également touts.

'sommesnous' dans des actions
clepsydras.

gosto :)

ADiniz disse...

Ola!

"Uma noite se faz de rosa e azul"

O rosa se traduz o amor e o azul o intuito,a linha de ligação do terceiro olho.Aff isso é uma paixão e tanto.
Então issopode mesmo provocar dor no coração.
Que doido.

Bjs